La gestion intégrée des espaces verts

Aborder les espaces verts comme un ensemble complexe et vivant n’ayant pas les mêmes usages et donc les mêmes besoins selon les zones et les saisons, permet de réduire les interventions d’entretiens, les intrants et la production de déchet, mais aussi de favoriser la biodiversité.

Par exemple sur l’image ci-dessus, il est possible de voir la floraison d’une orchidée dans une pelouse autour d’un parking. Si la pelouse est taillée trop régulièrement l’orchidée ne fleurira pas, ne nourrira aucun insecte et finira par disparaitre.

L’objectif est donc de faire le point sur les besoins réels d’entretien des espaces verts en créant un zonage et en intégrant les cycles naturels de la faune et de la flore.

Ainsi il est possible de réduire les coûts d’entretien en réduisant les interventions et en les concentrant sur les espaces et les périodes prioritaires (zone de passage… automne pour ramasser les feuilles…)

Retrouver toutes les actions d’amélioration et d’écoconception que vous pouvez mettre en œuvre dans votre structure grâce à l’outil ISOKEY.

La gestion intégrée des espaces verts

D'autres articles disponibles